degemer_accueil
12
juillet

Kamp er feunteun wenn / Camp à la fontaine blanche

Glamp ar Feunteun Wenn, eil bloavezh
Ur c’hamp emren e brezhoneg e miz Suilhet 2018

Petra ‘vo graet ? Bevañ e brezhoneg, ha n’eo ket kaout ur bern kentelioù. Labouret ‘vo er parkeier, kinniget ‘vo atalieroù a bep seurt, fardet ‘vo boued asambles, hag amzer a vo ivez da vont d’an aod pe da bourmen. Devezhioù ‘zo ‘vo klasket aozañ kentelioù brezhoneg evit ar re a fello dezho mont. Tabutal ha kaozeal a rimp ivez, evel-just. Gant ar stajidi eo ‘vo kinniget ar c’hentelioù, an atalieroù hag ar beilhadegoù. Lavarit deomp, enta, petra ‘fell deoc’h aozañ.

Penaos ‘vo graet ? Etre ar Yaou 12 hag ar Meurzh 17 a viz Suilhet [Gouere] ’vo graet. Gwelloc’h eo ma c’hellit chom a-hed ar c’hamp, pe daou zervezh d’an nebeutañ. Ne fell ket deomp e vije ker ar sizhunvezh. Goulennet ‘vo gant pep hini reiñ 5 pe 7 euro bennak evit kement devezh ‘vo bet chomet er c’hamp. Ne servijo ket an arc’hant nemet da baeañ ar boued.

Pelec’h e vo ? War un tiegezh [ur menaj, m’ho peus c’hoant] e Plougastell-Daoulaz. Saout, deñved, yer ha legumaj a zo war an tiegezh, setu arabat deoc’h kas ho chas ganeoc’h. Un dachenn vras a vo evit kampiñ, setu kasit un deltenn ganeoc’h. Ma ne c’hellit ket kampiñ (evit abegoù yec’hed, da skouer), lavarit deomp. Un disoc’h bennak a vo kavet.

Petra a zo da c'houzout a-raok dont ? Digor eo ar c'hamp d'an holl. Dre se e klaskimp doujañ ouzh an holl, ha dreist-holl ouzh an dud vinorelaet er gevredigezh-mañ : merc'hed, tud paour, heñvelreizhidi hag an holl LGBTI, tud estren pe tud a vev feulster abalamour da liv o c'hroc'hen... Ni fell deomp e vefe an dud-se en o aes er c'hamp-mañ. E brezhoneg ‘vo graet tout. Anat deoc’h ne vo amprouenn yezh ebet da zervezh kentañ ar staj : deuit memes ma ne gomzit ket mat (c’hoazh), met dav deoc’h gouzout ne vo ket troet ger ebet deoc’h d’ar galleg… Me fell din mont !

Penaos ‘ran evit lakaat va anv ? N’ho peus ken nemet skrivañ ur postel da brezhoneg@riseup.net a-raok ar 5 a viz Suilhet. Displeget ‘vo deoc’h war-lerc’h pelec’h emañ an tiegezh resis, hag all. Skrivit d’ar postel-se ivez m’ho peus goulennoù da ober ouzhomp.


Piv omp ? Ur strolladig tud eus Plougastell ha tro-war-dro, hag eus pelloc’h ivez. Lod ac’hanomp a zo ezel eus kevredigezh « Re diwar ar maez ».

 

Camp de la fontaine blanche, deuxième année
Un camp autonome en breton en juillet 2018

Qu'est-ce qu'on va faire ? Vivre en breton ce n’est pas avoir des leçons sans arrêt. Nous travaillerons dans les champs, des ateliers en tout genre seront proposés, nous ferons la nourriture ensemble et il y aura même le temps d’aller à la plage et se promener. Certains jours nous essayerons de préparer un cours de breton pour ceux qui le souhaite. Nous discuterons et débâterons également. Ce sont les stagiaires qui seront en charge présenter les cours, les ateliers et les veillées. Dîtes-nous sinon ce que vous voudriez organiser.

Comment faire ? Il se tiendra du jeudi 12 au mardi 17 juillet. C'est mieux si vous pouvez rester tout au long du camp, ou deux jours au minimum. Nous ne souhaitons pas que la semaine soit trop cher. Nous demanderons à peu près 5-7€ par jour, qui ne servira qu'à payer la nourriture.

Ou cela se passera-t-il ? Dans une maison (une ferme si vous préférez) à Plougastel-Daoulas. Vaches, moutons, poules et légumes sont présents à la ferme, donc n'emmenez pas de chien avec vous ! Il y a un grand terrain pour camper, amenez donc votre tente. Si vous ne pouvez pas camper (problème de santé par exemple), prévenez-nous, nous trouverons une solution.

Qu'y a-t'il a savoir avant de venir ? Le camp est ouvert à tous. Nous essayons de respecter tout le monde et surtout des personnes minoritaires au sein de l'association: femme, personne avec peu de revenu, homosexuel et tout les LGBT, personnes d'autres pays vivant la violence à cause de leur couleur de peau... Nous souhaitons que toutes ces personnes se sentent à l'aise dans le camp. Il se déroulera entièrement en breton. Il n'y aura bien sûr aucun test de langue au premier jour du stage: venez même si vous ne parlez pas bien (pour le moment), mais sachez qu'aucun mot ne vous sera traduit en français !

Comment faire pour mettre son nom ? Vous n'avez plus qu'à écrire un mail à brezhoneg@riseup.net avant le jeudi 5 juillet. Il vous sera expliqué plus tard l'emplacement de la maison etc... Écrivez également à cette adresse si vous avez des questions.

Qui sommes-nous ? Un petit groupe de personne de Plougastel et alentours et de plus loin aussi. Certains d'entre nous sont adhérent à l'association Re Diwar ar maez.


KELEIER

ACTUALITÉS

Préparez votre rentrée !

Vous pouvez dès à présent vous inscrire aux cours de breton pour la rentrée 2018 avec SKED ! N'hésitez pas à nous renvoyer le bulletin d'inscription ou... ♦ Jeudi 12 Juillet 2018

Skritell kerentiezh duged Breizh brezhoneg-galleg / Poster généalogie des ducs de Bretagne breton-français

Kreizenn Istor Breizh a zo laouen da ginnig deoc'h he embannadenn nevez: gerentiezh roueed ha duged Breizh. Skritell bras 66.5sm x 99.5sm. Tu ha du brezhoneg-galleg. Gant an enklaskoù... ♦ Vendredi 6 Juillet 2018

Abadenn faltazi er radio / Emission de fiction à la radio

"Fin 2016, bep omp e darempred hag aterset hon eus paotred ha merc'hed Brest, erruet aze goude bezañ tec'het kuit ouzh ho pro. Omp atersadenn a zo an danvez teulfilm eus Maen Brest. Met ur... ♦ Jeudi 5 Juillet 2018

Titouroù | Renseignements

SKED – 18 Straed/Rue Duguay-Trouin, 29200 Brest
pgz./tél. : 02 98 80 26 71 - degemer [at] sked.bzh

Les pré-inscriptions pour l'année scolaire 2018-2019 ont commencé ! Tous les créneaux de cours en cliquant ici

Kroget gant enskrivadurioù evit ar bloazh a zeu ! Amañ deiziataer ar c'hentelioù

Bulletin d'inscription en cliquant ici / Priz hag enskrivadur o klikañ amañ

12
juillet

Kamp er feunteun wenn / Camp à la fontaine blanche

Glamp ar Feunteun Wenn, eil bloavezh
Ur c’hamp emren e brezhoneg e miz Suilhet 2018

Petra ‘vo graet ? Bevañ e brezhoneg, ha n’eo ket kaout ur bern kentelioù. Labouret ‘vo er parkeier, kinniget ‘vo atalieroù a bep seurt, fardet ‘vo boued asambles, hag amzer a vo ivez da vont d’an aod pe da bourmen. Devezhioù ‘zo ‘vo klasket aozañ kentelioù brezhoneg evit ar re a fello dezho mont. Tabutal ha kaozeal a rimp ivez, evel-just. Gant ar stajidi eo ‘vo kinniget ar c’hentelioù, an atalieroù hag ar beilhadegoù. Lavarit deomp, enta, petra ‘fell deoc’h aozañ.

Penaos ‘vo graet ? Etre ar Yaou 12 hag ar Meurzh 17 a viz Suilhet [Gouere] ’vo graet. Gwelloc’h eo ma c’hellit chom a-hed ar c’hamp, pe daou zervezh d’an nebeutañ. Ne fell ket deomp e vije ker ar sizhunvezh. Goulennet ‘vo gant pep hini reiñ 5 pe 7 euro bennak evit kement devezh ‘vo bet chomet er c’hamp. Ne servijo ket an arc’hant nemet da baeañ ar boued.

Pelec’h e vo ? War un tiegezh [ur menaj, m’ho peus c’hoant] e Plougastell-Daoulaz. Saout, deñved, yer ha legumaj a zo war an tiegezh, setu arabat deoc’h kas ho chas ganeoc’h. Un dachenn vras a vo evit kampiñ, setu kasit un deltenn ganeoc’h. Ma ne c’hellit ket kampiñ (evit abegoù yec’hed, da skouer), lavarit deomp. Un disoc’h bennak a vo kavet.

Petra a zo da c'houzout a-raok dont ? Digor eo ar c'hamp d'an holl. Dre se e klaskimp doujañ ouzh an holl, ha dreist-holl ouzh an dud vinorelaet er gevredigezh-mañ : merc'hed, tud paour, heñvelreizhidi hag an holl LGBTI, tud estren pe tud a vev feulster abalamour da liv o c'hroc'hen... Ni fell deomp e vefe an dud-se en o aes er c'hamp-mañ. E brezhoneg ‘vo graet tout. Anat deoc’h ne vo amprouenn yezh ebet da zervezh kentañ ar staj : deuit memes ma ne gomzit ket mat (c’hoazh), met dav deoc’h gouzout ne vo ket troet ger ebet deoc’h d’ar galleg… Me fell din mont !

Penaos ‘ran evit lakaat va anv ? N’ho peus ken nemet skrivañ ur postel da brezhoneg@riseup.net a-raok ar 5 a viz Suilhet. Displeget ‘vo deoc’h war-lerc’h pelec’h emañ an tiegezh resis, hag all. Skrivit d’ar postel-se ivez m’ho peus goulennoù da ober ouzhomp.


Piv omp ? Ur strolladig tud eus Plougastell ha tro-war-dro, hag eus pelloc’h ivez. Lod ac’hanomp a zo ezel eus kevredigezh « Re diwar ar maez ».

 

Camp de la fontaine blanche, deuxième année
Un camp autonome en breton en juillet 2018

Qu'est-ce qu'on va faire ? Vivre en breton ce n’est pas avoir des leçons sans arrêt. Nous travaillerons dans les champs, des ateliers en tout genre seront proposés, nous ferons la nourriture ensemble et il y aura même le temps d’aller à la plage et se promener. Certains jours nous essayerons de préparer un cours de breton pour ceux qui le souhaite. Nous discuterons et débâterons également. Ce sont les stagiaires qui seront en charge présenter les cours, les ateliers et les veillées. Dîtes-nous sinon ce que vous voudriez organiser.

Comment faire ? Il se tiendra du jeudi 12 au mardi 17 juillet. C'est mieux si vous pouvez rester tout au long du camp, ou deux jours au minimum. Nous ne souhaitons pas que la semaine soit trop cher. Nous demanderons à peu près 5-7€ par jour, qui ne servira qu'à payer la nourriture.

Ou cela se passera-t-il ? Dans une maison (une ferme si vous préférez) à Plougastel-Daoulas. Vaches, moutons, poules et légumes sont présents à la ferme, donc n'emmenez pas de chien avec vous ! Il y a un grand terrain pour camper, amenez donc votre tente. Si vous ne pouvez pas camper (problème de santé par exemple), prévenez-nous, nous trouverons une solution.

Qu'y a-t'il a savoir avant de venir ? Le camp est ouvert à tous. Nous essayons de respecter tout le monde et surtout des personnes minoritaires au sein de l'association: femme, personne avec peu de revenu, homosexuel et tout les LGBT, personnes d'autres pays vivant la violence à cause de leur couleur de peau... Nous souhaitons que toutes ces personnes se sentent à l'aise dans le camp. Il se déroulera entièrement en breton. Il n'y aura bien sûr aucun test de langue au premier jour du stage: venez même si vous ne parlez pas bien (pour le moment), mais sachez qu'aucun mot ne vous sera traduit en français !

Comment faire pour mettre son nom ? Vous n'avez plus qu'à écrire un mail à brezhoneg@riseup.net avant le jeudi 5 juillet. Il vous sera expliqué plus tard l'emplacement de la maison etc... Écrivez également à cette adresse si vous avez des questions.

Qui sommes-nous ? Un petit groupe de personne de Plougastel et alentours et de plus loin aussi. Certains d'entre nous sont adhérent à l'association Re Diwar ar maez.

SKED — Ti ar brezhoneg
ha sevenadur Breizh

pgz. 02 98 80 26 71
Skrivañ deomp / Nous écrire

SKED — Maison de la langue
et de la culture bretonnes

18 Straed Duguay-Trouin
29200 Brest